6 astuces pour réussir à squatter chez quelqu'un

Tu connais ce genre de soirée où tu ne sais même pas trop quand  tu vas rentrer car tu t’amuses vraiment beaucoup et que tu vas faire la fête jusqu’au bout de la night ?! Ces soirées où, du coup, tu te rends compte bien trop tard qu’il n’y a plus personne pour te raccompagner, que tu as la flemme de marcher pendant 3h, et que tu es beaucoup trop fauché pour un taxi (ou tout autre VTC…). En plus, tu sais que le temps que tu rentres chez toi, tu devras tout de suite repartir pour aller au boulot.. Une seule solution : squatter* le canapé ! Et pour cela, EMBOITEZ-VOUS te révèle en exclu mondiale les meilleures astuces I 😁

6 astuces pour réussir à squatter chez quelqu'un EMBOITEZ-VOUS Le blog

Déjà, la règle de base, c'est de rester jusqu’au bout du bout de la soirée. Ça parait logique mais, chez EMBOITEZ-VOUS, on tenait à le préciser pour t’informer que toute tactique de squattage ne commence qu’en fin de soirée, au moment où l’hôte ne sait plus trop ce qu’il se passe et/ou qu’il n’en a plus rien à f****…

 

1. L'honnête

Bon, en fait, il y a une exception ! Tu peux, dès le début de la soirée, lancer ton attaque de conquérant(e) envers l’hôte en faisant tout pour qu’il te propose de rester dormir. Tout simplement, il te suffit d’être cool. Par exemple, tu peux apporter plein de provisions, lui raconter des blagues, le faire boire, l’écouter se plaindre et compatir. Oui, c’est de la manipulation, et alors ?

 

2. Le fayot

En cette fin de soirée, tu peux aider à ranger. C’est une technique « gagnant-gagnant » qui marche presque à tous les coups ! Qui enverrait balader un(e) invité(e) si gentil(le) qui est resté(e) si tard juste pour aider à ranger ? Personne, et c’est bien pour ça que, par ce petit coup de main, tu as gagné une place dans un lit/canapé/jacuzzi. 

 

3. Le culpabilisateur

A l’opposé de cette technique très altruiste, tu peux aussi faire en sorte que l’hôte ne puisse plus te laisser partir. Ben oui, tout hôte responsable sait qu’il ne faut pas laisser partir quelconque invité qui serait un peu trop bourré. Que ce soit simulé ou bien réel, tu as de grande chance de ne pas avoir à rentrer chez toi ce soir-là !

PS : mention spéciale si tu es venu(e) en voiture, là c'est sûr(e), tu peux rester dormir !

 

4. Le redevable

Tu es prêt(e)s à accepter toutes les propositions qui s’offrent à toi, comme dormir sur un tabouret, une table, la baignoire ? De toute manière, toi, tout ce qui t’importe c’est de ne pas avoir à rentrer chez toi à ce moment bien précis. Par contre avec cette technique, l'hôte pourra te demander n'importe quoi : laver de fond en comble le lendemain à l'aube, boire un mélange plus que douteux de fin de soirée ou même aller promener son chien avant d'espérer dormir chez lui. Heureusement, il ne sera normalement pas assez tordu pour accepter de te voir dormir perché sur son tabouret, il t'offriras alors une place de choix: le tapis ;)

 

5. L'audacieux

Si vraiment tu n’as pas envie d’affronter sa réponse, endors-toi, maintenant ! En revanche, c’est à tes risques et périls, tu risques en effet de te faire réveiller par une petite tape mal placée et jeter dehors en moins de deux, sans comprendre ce qu'il s'est passé ! Alors trouve une bonne cachette !

 

6. L'innocent

Finalement, tu peux aussi faire l’idiot(e), celui/celle qui ne savait pas à quelle heure finissaient les derniers métros alors que tu habites de l'autre côté de la ville : "ah bon ? c'était 2h ..?" Et qui a malencontreusement oublié son porte monnaie pour payer un taxi, et plus de batterie pour commander un VTC... Zut alors ! Un conseil, fais toi bien voir et adopte la technique du "Fayot" pour arrondir les angles ;)

 

*Squatter : inclus le fait que l’hôte ne soit pas partant pour laisser dormir des gens chez lui.